juristic
Droit de l’Internet

  L’industrie du disque veut automatiser la lutte anti-piraterie
La SCPP doit déposer auprès de la Cnil une demande d’autorisation d’utiliser des logiciels pour l’envoi de messages aux utilisateurs de peer-topeer et la récupération d’adresses IP.

11 janvier 2005

par 01net

L’industrie du disque l’avait évoqué début octobre, au moment des plaintes déposées contre des utilisateurs de réseaux peer-to-peer : elle compte automatiser le repérage des adresses IP des internautes se livrant à des téléchargements illégaux. Pas seulement dans un but de poursuites judiciaires, mais aussi pour envoyer en masse des messages d’information aux internautes. La Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) a annoncé lundi 10 janvier qu’elle allait déposer la semaine prochaine une demande à la Cnil en ce sens.

01net