Ce site est optimisé pour les standards Internet mais il reste accessible à tous les navigateurs Internet

 

Si vous souhaitez déposer un article une brève, votre mémoire ou toutes autres contributions personnelles concernant le droit des NTIC.

Juristic vous propose d’utiliser le formulaire de dépôt d’articles sur ce lien : Formulaire de soumission

La mise en ligne de votre contribution se fera après consultation par nos rédacteurs sous réserve qu’elle corresponde à notre ligne éditoriale.


Vous êtes ici : Actualités TIC - NTIC > Les correspondants à la protection des données

Les correspondants à la protection des données
Les correspondants CNIL

par webmaster - JurisTIC
- vendredi 18 juillet 2003. vu par 3150 visiteur(s)
Popularité :(18)%
]

La loi Informatique et libertés du 6 Janvier 1978 est en cours de modification. Cela se traduit par un régime plus contraignant pour les auteurs de collectes et de traitements de données à caractère personnel.

Ce projet a pour objectifs de :
- Transposer en droit interne la directive européenne du 24 octobre 1995 relative à la protection des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, en conservant les principes fondateurs et la structure de la loi " Informatique et libertés " du 6 janvier 1978.
- Adapter la loi de 1978 au développement du traitement automatisé d’informations nominatives dans le secteur privé comme dans le secteur public et plus largement aux nombreuses évolutions technologiques de notre " société de l’information ".

La nouvelle loi, en vote devant le Sénat, prévoit aussi une hausse des sanctions (jusqu’à 5% du chiffre d’affaires hors taxe du dernier exercice, dans la limite de 300000 euros) et une augmentation des pouvoirs de contrôle de la CNIL. Cette dernière disposera d’un droit de regard renforcé dans l’entreprise et pourra accéder à tous les traitements effectués ou en cours.

Il devient impératif pour les entreprises de s’adapter à ce nouveau cadre juridique, afin de préserver leur image de marque et garantir à leurs clients un droit d’accès aux informations les concernant.

Ce type de poste est prévu dans le projet de loi ; il fait bénéficier l’entreprise qui le crée d’un régime plus souple vis à vis de la CNIL (voir article 22 du projet de loi).




 
Votre site affiché ici